Démocratie, démocraties

Publié le par 1A 08/09 notes

Démocratie, démocraties


Introduction


  1. Une vision élargie de la démocratie


-On a une vision trop restrictive de la démocratie. En France, on a une vision trop franco-francaise.

La définition donnée, parfois implicitement, de la démocratie est souvent très étroite et renvoit simplement à l'élection (pays démocratique = pays où il y a des élections libres)

Première approche: Démocratie implique liberté et égalité. Domaine très restreint d'activités -> domaine politique.

Nécessité d'un choix libre


II. Démocratie = le « gouvernement par discussion 

John Rawls : « A theory of justice » 1971

Amartya Sen: « La démocratie des autres: pourquoi la liberté n'est pas une invention de l'occident » 2005 -> Sen parle de la démocratie comme ce « gouvernement par la discussion »


1. Origines anciennes de la démocratie

-Ashoka: 3ème siècle av. J-C

-Inde + Afrique : democraties anciennes

-Il faut donc prendre une vision universelle de la démocratie et pas se limiter à celles qu'on connaît aujourd'hui


2. Multiplicité des valeurs

-Intrinsèque : Liberté politique fait partie de la liberté de l'homme en général

-Sen: les grandes famines sont surtout présentes dans les dictatures: Soudan, Chine, URSS dans les années 30... à l'inverse les pays démocratiques (Inde) ont réussi à résorber ces famines.




I. Les conditions de la démocratie


A) Exigences relatives aux institutions

  • Démocratie électorale -> souveraineté du peuple donc libre choix. Condition nécessaire mais pas suffisante car la souveraineté du peuple peut très bien amener à la tyrannie. Exemple de l'arrivée parfaitement légale d'Hitler au pouvoir


  • Démocratie constitutionnelle -> respect des droits fondamentaux. Etat de droit


  • Démocratie substantielle: Démocratie effective à la fois dans les institutions et dans la société. Conception plus large. Esprit civique nécessaire sans quoi la démocratie serait superficielle


  • 1ère condition) Existence d'un système représentatif: Espace public avec des institutions, des partis politiques...


  • 2ème condition) Élections libres. Quelles sont les conditions de cette liberté? Michael Bloomberg, Maire de New-York, a réuni 75 millions de dollars pour son élection soit 100 euros de moyenne par électeur.


  • 3ème condition) Des pouvoirs séparés. Il ne faut aucune fraude électorale.


B) Exigences concernant la société


  • 1ère condition) Société civile autonome -> ONG (Organisation Non-Gouvernementale)


  • 2ème condition) Médias indépendants -> à l'égard du pouvoir politique, du pouvoir économique. En France, il n'existe pas de groupes de presse réellement indépendants du pouvoir économique. Nécessité d'une pluralité des moyens d'information. Plusieurs sources différentes doivent exister


  • 3ème condition) Contrôle civil des forces de sécurité. Pouvoir civil doit contrôler les forces de police. Problème réglé en France depuis pas si longtemps que ca. Dernière tentative de coup d'état remonte à 45 ans avec le putsch des généraux en Algérie



II. Evaluation de la démocratie


A) Les indicateurs objectifs, quantitatifs


Chiffre donne une impression de validité, d'objectivité, de solide


  • 1er critère) La participation politique. Régularité des élections, participation électorale


  • 2ème critère) Structuration de la société civile. Nombre de syndiqués, adhérence au parti


  • 3ème critère) Ratification des pactes (Pacte des Nations Unies sur les droits civiques de 1966)



B) Indicateurs subjectifs, qualitatifs


Obtenus à partir d'évaluations d'acteurs indépendants


  • 1) Sur la démocratie: Degré de transparence, de liberté d'expression, d'association, consistence de l'opposition, respect des minorités, liberté de la presse, pluralité des partis, objectivité des médias


  • 2) La gouvernance, manière de gouverner : degré de stabilité politique, degré d'impartialité du droit. Existence d'un Etat de droit (« Rule of law »).

Impossibilité d'acheter du droit. Evaluation de l'effectivité gouvernementale, de sa stabilité, honnêteté de l'administration, corruption publique?

Nombreuses organisations sont spécialisées dans la corruption (ex: Transparency International)

Indice de Transparency International -> note sur 10. Pays scandinaves se trouvent très haut avec une culture protestante et l'implantation de longue date de la démocratie.


III. L'état de la démocratie


A) Progrès de la démocratie


1) Majorité des démocraties électorales

100% en Europe Occidentale et en Amérique

20% en Asie de l'Est


2) Certaines démocraties limitées

Il y a 20 ans les régimes autoritaires étaient bien plus présents qu'aujourd'hui. La moitié de l'humanité vivait sous un régime autoritaire.

Aujourd'hui 60% dans des régimes démocratiques.

Evolution vers plus de démocratie -> il y a donc un progrès



B) La fragilité de la démocratie


  • De la guerre entre les Etats à la guerre dans les Etats

Moins de guerre qu'auparavant, grâce en partie au travail de l'ONU.

Mais il y a nettement plus de conflits internes, de guerres civiles...

Sur les 10 pays avec l'IDH le plus faible, 7 ont été ravagés par des guerres internes (Le Mozambique a connu 16 années de guerre avec la moitié des centres de santé qui ont été détruits).


  • Relation complexe entre démocratie et développement

Cote d'Ivoire -> conserver une démocratie est une chose de très très compliquée et la guerre dans le pays est très liée à cette difficulté.

Irak -> Démocratisation compliquée



Conclusion:


Processus de démocratisation est de plus en plus répandu

USA seule puissance à pouvoir influer sur les pays non-démocratiques mais n'est pas la puissance idéale pour ensuite conserver cette démocratie. L'UE qui serait plus apte à conserver cette démocratie n'a pas la puissance militaire de s'imposer au départ.

USA: Hardpower sans softpower et UE: Softpower sans Hardpower


Plaquer le modèle démocratique occidental à l'étranger risque de provoquer de nombreux incidents (notamment ethniques). Il ne faut pas non plus justifier des dérives par des prétextes culturels.

Deux écueils à éviter: relativisme complet et universalisme mal appliqué.

Publié dans Semestre 1

Commenter cet article