[W4] Les choix

Publié le par 1A 08/09 notes

Economie – Séance 4


Prix Nobel récents

2008: Krugman : travail sur la concurrence imparfaite et le commerce international

1994 et 2005: travaux sur la théorie des jeux ont été récompensés

2001: asymétrie d'information: situation où le vendeur possède plus d'informations que l'acheteur


I. Fondations d'une théorie économique


Analyse naïve ne suffit pas à comprendre ce qu'il se passe

Toute causalité va procéder d'une théorie


Théorie du choix: basée sur 3 principes:

  • Toute décision est un arbitrage entre différentes possibilités

  • Il y a une optimisation des choix sous une contrainte

  • Agents réagissent aux incitations à la marge, et leur comportement va donc défendre des différentes incitations auxquelles ils sont soumis


Principes peuvent être appliqués aux:

  • agents économiques individuels (Consommateurs / Entreprise)

  • Choix individuels (consommation, loisirs, vie associative, criminalité...)

  • Choix collectifs (décisions familiales, organisations



II. Comment caractériser les choix de consommation?


Cas le plus simple à étudier : la consommation, comme l'a fait Pareto


A) Principe d'optimisation:

Consommation d'un certain bien implique de la satisfaction

On renonce cependant à d'autres bien (coût d'opportunité)

On consomme si l'effet positif est donc supérieur à ce coût d'opportunité


B) Déterminants de la demande

Demande varie selon les préférences, le prix du bien, le prix d'autres biens et son revenu


C) Démarche: 3 étapes

  • Définir des préférences

  • Imposer des contraintes (prix par rapport au budget disponible)

  • Choix (rencontre entre les préférences et les contraintes)



III. Préférences


A) Préférences -> courbe d'indifférence

Expriment la satisfaction d'un consommateur par rapport à un panier de biens et indépendamment du prix, donc des contraintes. Elles définissent un certain ordre de préférences.

Donc, pour n'importe quel panier de biens on doit pouvoir définir un niveau de satisfaction et comparer ce niveau avec celui d'un autre panier de biens


3 hypothèses nécessaires:

  • Cohérence des individus est nécessaire. L'individu ne peut pas changer d'avis

  • Si on préfère le panier 1 au panier 2 et le panier 2 au panier 3, on préfère le panier 1 au panier 3. Il y a donc une transitivité des préférences.

  • Consommation croissante = satisfaction croissante


Panier de deux biens

C : Concerts, Cinéma, Chasse à cour

B: Bowling, Boire une Bière, Bar, Boite de nuit


Certaines préférences apparaissent mais il y a aussi parfois une indifférence entre deux choix

Courbe d'indifférence = courbe qui relie les points entre lesquels on ne peut choisir. Par exemple, consommer 5B et 1C se trouve sur la même courbe que 2C et 3B


B) Propriété 1: Courbe décroissante

  • Preuve par une hypothèse fausse: supposons que la courbe est croissante

Si elle était croissante, l'augmentation de la consommation n'augmenterait pas la satisfaction


C) Propriété 2: Une courbe d'indifférence plus éloignée de l'origine = niveau satisfaction plus élevé

En traçant une droite verticale ou horizontale et en comparant des points qui ont la même consommation de B ou de C on voit bien que une plus forte consommation de l'autre bien apporte plus de satisfaction.

Si on préfère P1 à P2 et que P2 et P4 sont sur la même courbe alors P1 est préféré à P4


D) Propriété 3: Les courbes ne se croisent jamais

Si elles se croisaient, des points avec des niveaux de satisfaction différents auraient en apparence le même niveau de satisfaction...

Il est donc impossible que ces courbes se croisent.


E) Courbes d'indifférence convexes traduisent un goût pour la diversité


F) Propriété 5: Décroissance du Taux Marginal de Substitution

Pente de la courbe d'indifférence = quantité de B qu'on est prêt à sacrifier pour obtenir une unité de C supplémentaire si on reste au même niveau de satisfaction


Si on consomme 5B et 1C, on est prêt à sacrifier un grand nombre de B pour le même niveau de satisfaction


Définition du Taux Marginal de Substitution:

= - Variation de B / Variation de C (on met un – devant la variation de B pour obtenir un nombre positif)

N'est pas constant -> il diminue donc lorsque C augmente

Le TMS est décroissant. Il augmente de moins en moins vite avec la quantité consommée.



IV. Contraintes


Interaction des contraintes avec les préférences?

Idéalement, l'agent voudrait être le plus loin possible de l'origine. Mais il y a évidemment des contraites -> revenu de l'agent vs prix du bien


Revenu doit être supérieur à la consommation envisagée


Droite représentant la contrainte budgétaire -> ensemble des combinaisons de biens qu'il est possible de consommer

Il y a des combinaisons qui sont impossible à consommer puisque le prix serait trop élevé pour l'agent


Equation de la droite:

B = - (Pc / Pb) x C + ( R / Pb)

Si C = 0 on a donc la consommation de B qui est égale au revenu divisé par le prix de B



V. Le choix sous contraintes


A) Point de tangence et choix optimal

Choix va être le point de tangence entre la courbe d'indifférence et la contrainte de buget

L'agent va enfin choisir la courbe d'indifférence la plus loin possible de l'origine tout en restant dans ses moyens budgétaires.


B) Propriété 6: TMS = rapport des prix

Consommation optimale lorsque le sacrifice en coût d'opportunité est équivalent au sacrifice budgétaire.



VI. Applications


A) Effets de changement du revenu sur la consommation

1°) Les biens « normaux » : hausse du revenu implique une hausse de la consommation d'un bien. Le bien est alors dit normal


2°) Les biens « inférieurs »: Une augmentation du revenu mais une baisse de la consommation d'un bien


3°) Parmi les biens « normaux » on peut avoir une hausse de la consommation plus ou moins une proportionnelle à l'augmentation du revenu

Par exemple, la consommation de bien de luxe augmentera très vite lorsque le revenu augmente alors que la consommation de nourriture par exemple n'augmentera pas tant que ça, dans le cas où l'agent est déjà riche

Ces variations sont représentées par la courbe d'Engel



B) Effet du changement des prix sur la consommation

1°) Les biens « ordinaires » : baisse du prix d'un bien = augmentation de la consommation et vice-versa


2°) Les biens de Giffen: Baisse du prix d'un bien et baisse de la consommation

Prix augmente et consommation augmente (exemple de la famine en Irlande)


3°) Les biens de Veblen: Prix augmente -> valeur ostentatoire augmente et donc la consommation augmente.. C'est une question d' « image »


4°) La courbe de demande



VII. Résumé


- 4 types de bien:

-> Conso augmente quand revenu augmente: bien normal

-> ----------------------------------- prix baisse: bien ordinaire

-> Conso diminue quand revenu augmente: bien inférieur

-> --------------------------------- prix baisse: Bien de Giffen


Un bien normal est nécessairement un bien ordinaire mais le bien ordinaire n'est pas forcément un bien normal


Concepts: préférences, courbes d'indifférence, contrainte budgétaire et TMS

6 propriétés

Deux autres représentation: La courbe d'Engel + la demande

Publié dans Semestre 1

Commenter cet article