Wasmer, la Concurrence pur et parfaite.(8)

Publié le par 1A 08/09 notes


1/ La concurrence pur et parfaite

Importance du marché, complexité du marché, incertitude. Pour modéliser cette situation c 'est bien trop compliqué.

Il faut des hypothèses simplificatrice: efficacité ( selon divers critères ) : atomicité, transparence( prix et qualité des biens ),libre circulation sur le marché( coûts égaux et acheminement facile de l'offre vers la demande), homogénéité des produits (concurrence facile ), libre entrée sur le marché.


Les prix sont plus que des données au niveau individuel, il va se déterminer par agrégation entre offre et demande. Dans une économie de marché, les prix ont trois rôles : prendre des décision correctes de production pour les entreprises, pour un consommateur, de bien allouer sa consommation, et c'est enfin un indicateur de la rareté d'une ressource.


2/Equilibre

Deux blocs : consommateur et producteur.

Courbe d'offre individuelle : quantité qu'un producteur est prêt à produire à ce prix. Cela reflète les coûts marginaux croissants et donc les rendements décroissants.

Courbe de demande individuelle : Quantité que les individus demandent pour ce prix, courbe décroissante : utilité marginale décroissante 

On somme les quantités individuelles demandés et on à la courbe.


Bien non divisible tel que l'utilité marginale nulle au-delà d'une unité.

Hétérogénéité des individus redonne une courbe décroissante "lisse".

L'intersection entre offre et demande est le prix d'équilibre.


Equilibre multiple?Plusieurs  intersections entre offres et demandes agrégée. SItuation assez fréquente. 


Pas d'équilibre? Coût marginaux de production élevé et demande pas prêt à payer le coût donc pas d'équilibre.


Equilibre unique avec Q* = 0

Prix d'équilibre mais production nulle.


3/ Parvenir à l'équilibre

La figure de description d'arrivée à l'équilibre est peu enseignée, pourtant c'est très révélateur.

a/ Idée du commisseur-priseur qui récolte toute les données sur le marché; Abstraction du commissaire-priseur; tâtonnement. 

-les agents se coordonnent sur le prix d'équilibre

b/ Dynamique hors d'équilibre, avec convergence éventuelle.

 Si prix est moins élevé que le prix d'équilibre ----> Excès de demande----> Concurrence entre consommateurs et incitants des producteurs : retour au prix d'équilibre.

Situation d'excès d'offre ----> Concurrence entre entreprises : retour au prix d'équilibre


Simulation de marché : aplia.com


4/ Efficacité de l'équilibre

Notion de surplus : essentielle

Surplus de l'acheteur : Différence entre son utilité marqinales et prix de la transaction.

Utilité marginale : prix maximum à débourser----> prix de réserve.


Surplus du vendeur : Différence entre le prix de marché et son propre prix de réserve( prix minimum qu'il est prêt à consentir ).

Profit marginal : différence entre prix de vente et prix d'achat ?



Surplus collectif à l'équilibre : mesure parmi d'autre de la satisafaction des agents du marché. Quand on analyse des changements des politiques économiques, on mesure cela par rappport au surplus collectif. 



Fixation des prix: Limite l'efficacité des marchés en rognant sur le surplus collectif.Le prix minimum : perte de surplus.1h15

Si jamais un politique veut protéger le consommateur : on impose un prix maximum en dessous du prix d'équilibre. Il y aura excès de demande. C'est destructeur de surplus. Si on intervient on détruit les surplus.

Le surplus total est maximisé lorsque le prix du marché est le prix d'équilibre.

Efficacité du marché selon ce critère de surplus collectif.

Rôle des prix : Maximiser le surplus.Transmettre de l'information.

. Les désequilibres sont nombreux lorsque l'on force la main du marché.




Concept à retenir : 

- La CPP

-L'équilibre entre offre et demande

-Le surplus du consommateur et du producteur

-Le surplus collectif

-Prix fixes et surplus.

Publié dans Semestre 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article