Exercices Obligatoires + Consignes d'examen

Publié le par 1A 08/09 notes

Rappel des exercices obligatoires


Doivent figurer dans le journal de bord et être facilement repérables



Exercice 1 : La description d’un dispositif sociotechnique

  • la dé-scription consiste à extraire le script

  • le script se révèle à l’occasion d’une épreuve révélant les programmes(pours ) et les anti-programmes( contres )

  • Les épreuves dont on peut se servir sont celles de

    • L’apprentissage(distance temporalle, spatiale, culturelle ) : on ne comprend pas à première vue le dispositif ailleurs que dans notre cadre

    • La crise( panne incident )

    • L’abstinence volontaire ou involontaire( voir semaine « sans » voiture ) permet d’analyser les objectifs et toutes les autres caractéristiques

    • L’innovation( individuelle ou collective ) : on voit encore les systèmes qui ne se sont pas standardisés( on parle de l’hydrogène maintenant, mais si ça se développe, on s’en foutra )

    • L’expérience de pensée et l’histoire contrefactuelle( on imagine ce que serait le monde si ce développement n’avait pas eu lieu ).



Exercice 2 :  mettre un énoncé « en bulles »

Vers l’amont : retrouver les sites de production d’un énoncé (référence, expérience, article, discipline, financement, controverses, etc.) retrouver les conditions qui le rendent convainquant.

Vers l’aval : retrouver les conditions qui rendent l’énoncé convaincant (pour quel public, à quelle condition, avec quels limites (date de péremption), en contradiction avec quels autres énoncés) les énoncés qu’on se balance, on a pas forcément leurs dates de péremption…

Esquisser une interprétation du mouvement des énoncés : essayer de comprendre pourquoi il se renforce, s’affaiblit… Pour cet usage, la recherche sur le « modus » et le « dictum » (cf. Glossaire) peut s’avérer très utile.

Il faut :

  • Prendre un énoncé (le mettre en bulle)

  • Lui trouver un locuteur (un docteur, un scientifique, ma concierge)

  • Lui trouver ses interlocuteurs

  • Localiser leur interlocution dans le temps et l’espace

  • Repérer les instruments et documents sur lesquels ils s’appuient dans cette interlocution.

4 questions à poser à chaque fois

  • quelle est la scène expérimentale (le type de donnée) ?

  • c’est quoi les collègues ?

  • c’est quoi les modes de financement ?

  • quels impacts ?

Si on efface successivement tous ces éléments, on n’a affaire qu’à des énoncés flottants.

Tout énoncé est une étape sur une ligne de front (modus et dictum vaient) dans un schéma semblable à l’analyse socio technique

X prétend que (AB) Z nie que (AB°

X prétend que (AC), Z N et V disent que c’est absurde

X prétend que (BC), Z est d’accord, Net V le nient

X prétend que (BD), tout le monde est d’accord sauf M, etc….


Remonter si possible aux articles du front de recherche

Avantage des articles savants : ils permettent la prise et le tracé des situations d’interlocution…

Pourquoi ? Parce qu’ils citent les articles sur lesquels eux-mêmes sont construits

Articles cités -------- Article référence -------- Articles citants


NB : Point capital : la découverte et l’état de fait n’arrive pas au début mais à la fin

Enoncés pas évident et discuté Opposition décroissante

Disputes et controverses

Découverte

Fait évident et indiscutable



Exercice 3 : Repérer dans les documents du JB un cas de controverse scientifico-politique (la controverse sur stérilisation, OGM, révisionnisme…)

Retracer les cosmologies contradictoires en montrant la diversité des éléments mobilisés par les différents opposants (un tel pense ça parce que…, tel autre pense ça parce que… )

Les cas de controverses sur la santé et la nature seront probablement d’un accès facile

Remplacer opposition science / politique par des cosmologie distincte…


Consignes d’examen.


 imprimer de 30 à 40 feuillets

 indiquer clairement les exercices

 Dissertation : originale, elle porte sur les idées à propos des sujets, mais aussi sur l’analyse des exemples du journal de bord. Pas de 2 partie 2 sous-parties and co…

IL FAUT UTILISER LES DONNEES DU JOURNAL DE BORD.


Rendre la dissertation ET le journal de bord.

Pas d’anonymat possible

Quelle est la notation ?

40pts pour le journal de bord

60pts pour la dissertation (dont 1/3 pour utilisation des données empiriques, 1/3 pour la cohérence de l’argument, 1/3 pour l’originalité, la présentation)

Qui sont les correcteurs ? Des gens du domaine STS, histoire, philosophie des sciences, etc.

Point particulier sur les références : elles doivent être les plus précises possibles, même s’il s’agit d’observations qui ont été faites par nous-mêmes ! ( dans la dissertation, il faudra bien citer les documents…)

Il ne faut pas se limiter qu’aux articles !

Si journal de bord très hétérogène, c’est très très bien !

Pas de conclusion au journal de bord, c’est pas une thèse…

Réflexions personnelles : évidemment !!!!

Comment la dissertation doit-elle utiliser les données ?

Thèse, antithèse, etc… ça n’a aucun sens !

Pas de structure trop formelle : prendre une position sur le sujet, il s’agit d’une épreuve d’agilité intellectuelle….

Liste des concepts ? non, plutôt des thèmes poteaux-indicateurs menant vers des objets très particuliers… C’est plutôt une façon d’aborder les thèmes, les choses , le monde…


Exemples de sujets :

Quelle définition pouvez-vous donner des rapports entre science et politique ?

Comme élève de Science-Po que pourriez-vous proposer pour mettre un terme à une controverse scientifique ou technique ?

Comment vous y prendriez-vous si vous deviez améliorer la communication scientifique ?

Des camarades de terminale hésitent entre carrière scientifique et littéraire : comment pouvez-vous les aider à faire leur choix ?
Qu’est-ce qu’une preuve convaincante ?

Publié dans Semestre 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RaphaëlJ 02/02/2009 01:08

C'est fou

j'ai regardé le ecours aujourd'hui pour le tp 3
j'ai pris au mot près (!) les mêmes notes qu'ici
je fais des allers retours site/document word là tellement c'est frappant
alors que j'ai vu ton blog qu'après