Complément 8 économie

Publié le par 1A 08/09 notes

Introduction
Ce chapitre permet d’évaluer
 l’impact des politiques macroéconomique a court terme et à long terme
4. Équilibre macroéconomique

4.1 Détermination de l’équilibre économique
Confrontation de l’offre globale et de la demande globale
L’offre globale traduit l’offre de biens compatible avec l’équilibre sur le marché du travail
La demande globale traduit la demande compatible avec l’équilibre sur le marché de la monnaie L’égalisation entre OG et DG représente donc un équilibre simultané sur les marchés des biens , du travail et de la monnaie .
4.2 équilibre économique de court terme

OG : P= Pe(1+µ)F(1-Y/L,z )
DG  : Y=Y(M/P,G,T)

La production d’équilibre est déterminé lorsque les Pe par les travailleurs sont équivalents aux prix effectifs . 
La production naturel est indépendant du niveau des prix . Si les prix augmentent , cette hausse des prix est ancitipée par les salariés . Ils demanderont de plus fort salaire , le salaire réel reviendra alors a son niveau initiale . La production reste la même , c’est une production d’équilibre . Mais dans le cadre de certains chocs d’offre et de demande , on peut se retrouver dans des situations où la production réelle est supérieurs a la production d’équilibre naturel où inversement .


4.3 Chocs d’offre et chocs de demande à court terme
-Comment identifier si l’économie est affectée à court terme par des chocs d’offre ou de demande ? Cette question est crucial car l’économie peut être confronté a deux situations , soit des chocs d’offre ou des chocs de demande a court terme .
Par exemple , la crise pétrolière et la stagflation des années 70 furent des chics de demande ou des chocs d’offres . 

Choc d’offre négatif
Le PIB réel diminue
Le niveau général des prix augmente .
OG se déplace ver le haut et vers la gauche . . Ce choc négatif sur l’OG est lié a une hausse des coûts de productions . ( Stagflation )

Choc de demande négatif .
Une hausse des impôts crise financière etc .  
Cela déplace DG vers la gauche . On a une baisse des prix et du PIB . Les chocs de demande correspondent a des risques de déflation . Les deux chocs peuvent se distinguer en fonction de ‘l’évolution des prix


4.4 équilibre de moyen terme

Anticipation des prix  sont importants car elle fondent la détermination d de l‘emploi d‘équilibre et de la production .
.
Étude du mouvement de la production au cours du temps dépend de la formation des anticipations . Hypothèses de simplicité d’anticipation statiques Pte= Pt-1 . On prend les prix de l’année dernière pour anticiper .

Réécriture des fonctions d’offre et d demande .  , dans le cas où les prix anticipée correspondent au prix de l’année dernière .


OG Pt=Pt-1(1+µ)F(1-Yt/L , z )

DG  Yt = Y(Mt/Pt , G, T)
Il s’agit d’anticipations statiques comme exemple simplifié pour comprendre les ajustements .

La dynamique de la production et des prix .
1) à la période t , supposons que la production agrégée soit au dessus de son niveau d’équilibre .
L’équilibre de court terme est a un niveau de PIB et de prix supérieurs au niveau annoncé

Dans le cadre d’un choc violent de court terme , évolution de l’offre globale :
- Niveau des prix est supérieurs au niveau anticipée , la révision à la hausse des anticipations de prix pour l’année t+1 sera faite en conséquent .
Une négociation à la hausse des salaires se fera . On aura un déplacement vers le haut  de la courbe d’offre globale pour un même niveau de prix , l’offre sera plus faible si le coût de production  sera plus élevée

Mais qu’elle sera l’ajustement de la demande globale dans le cas d’un choc la touchant .

Une hausse des prix conduit à une réduction de la quantité réelle de monnaie (M/P)
Le taux d’intérêt augmentera pour rééquilibre le marché monétaire entraînant une baisse de l’investissement et de la demande globale .

Le déplacement se fera le long de DG et non la courbe en elle même car il s’agit d’une variable exogène et M , G et T sont constants. Il y aura donc une baisse de la production globale et une hausse des prix .


Nous avons donc deux mouvements , une offre globale qui va se contracter jusqu’à la révision des Pe , le coût réel du travail augmente et donc l’offre diminue .


Les ménages , en corrigeant leurs Pe et donc la production diminuera . Au fur et a mesure que cette contraction se fera , les prix vont augmenter , cela diminue la demande et le nouvel équilibre se trouve entre ces deux points d’intersection . Le PIB d’équilibre de 2009 sera inférieur a celui de 2008 . L’équilibre de 2009 donne un niveau de prix supérieur aux Pe , i nous sommes toujours dans une situation où les prix sont supérieurs aux Prix anticipée dans la mesure où les anticipations sont statiques

La baisse de la production se prolongera alors tant que la production sera supérieur à son niveau d’équilibre et que les prix anticipées soient inférieur aux prix réels , ceci se fera jusqu’au retour à la production d’équilibre

Conclusion

A court terme , la production agrége peut être au dessus ou au dessous de son niveau d’équilibre , mais à moyen terme, la production revient à son niveau d’équilibre du fait de l’ajustement des prix .

La vitesse d’ajustement dépend de la flexibilité des prix et des salaires ainsi que de la formation des anticipations des prix

Exemple ;
Dans la courbe de Philips , au départ Philips montre une relation déconsidération entre inflation et chômage . Cependant au cour des années 70 ,cette courbe disparaît à moyen terme . A court terme , le taux de chômage peut être supérieur a taux de chômage d’équilibre . Suite a une hausse de l’inflation à court terme ,  le coût réel du travail va diminuer , l’emploi va augmenter et la production avec .


Mari a moyen terme , les ménages redemandent des hausses de salaires . Le coût réel du travail va revernir a son niveau initiale et la production reviendra a son niveau initiale . C’est ce que décrit le processus d’ajustement a moyen terme dans les politiques macro économique .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article